Matinale - De la violence interne au harcèlement au travail, Lyon le 30 novembre 2017

Les exigences réglementaires en terme de prévention des risques psychosociaux associées aux prises de conscience individuelles et collectives sur la souffrance au travail ont permis de mettre à jour des situations professionnelles dégradées en lien avec des violences internes. La médiatisation de ces situations de travail aux conséquences parfois dramatiques a contribué mettre en avant les liens possibles avec des pratiques professionnelles inappropriées, souvent vécues comme violentes et interprétées comme intentionnelles.
Ces situations génèrent des états émotionnels exacerbés où la question de l’intentionnalité est souvent posée avec des postulats de malveillance ou de pathologies psychiques. L’absence de réponse contenante ou résolutive favorise l’enkystement de ces situations et renforce le sentiment d’isolement et d’impuissance des personnes impliquées. La recherche d’apaisement vis-à-vis de situation insupportable peut dériver vers des recherches de responsabilités et poussent les personnes à trouver réponse auprès d’instances prudhommales et judiciaires.
L’ensemble des souffrances professionnelles comme le burn out ou le mécontentement et revendications diverses mal régulées peuvent contribuer à créer des situations professionnelles insupportables et qui peuvent être assimilés à des formes de harcèlement ou des ressentis comme tel.

Télécharger : Plaquette matinale De la violence interne au harcèlement au travail (-)


S'incrire   Plus d'infos >